Le lyocell tencel et le lin : tes nouvelles matières préférées cet été

Robe en lin rose

Dernièrement, je me suis permis de me gâter : j’ai acheté (entre autres choses) une magnifique paire de pantalons en tencel. Ils sont si doux et tellement confortables! Légers et fluides, ils suivent mes moindres mouvements comme un partenaire de danse, autant quand je joue avec mes enfants que quand j’enchaîne les tâches ménagères. Et le plus beau (à part la beauté et le confort du tissus), c’est que le tencel (ou lyocell) est, comme le lin, issu d’une fibre renouvelable et d’un processus de fabrication respectueux de l’environnement. Comme quoi il est possible d’être fashionista ET écolo.

L’importance de mieux choisir ses tissus

Savais-tu que la mode est l’une des industries les plus polluantes au monde? Que ce soit par ses procédés de fabrication pas toujours respectueux de notre planète ou encore par l’incitation à la surconsommation de produits de toutes sortes, la mode n’a malheureusement pas fière allure quand on l’observe sous la loupe du développement durable. Et c’est sans compter que l’on achète aujourd’hui 5 fois plus de vêtements qu’il y a 20 ans et qu’on en jetterait 95 000 tonnes chaque année.

Si tu veux en savoir plus sur l’impact de la mode sur l’environnement, je t’en parle justement plus en détails dans mon article 10 façons de s’habiller de manière plus responsable et plus saine pour soi et la planète. Je te donne aussi 10 conseils pour conjuguer ton amour de la mode tout en réduisant ton empreinte environnementale.

Parmi ces astuces, il y celui de mieux choisir les tissus qui entrent dans la composition de nos vêtements. Heureusement, il existe aujourd’hui de plus en plus de tissus plus écologiques qui sont issus soit de matières recyclées, soit de fibres renouvelables, et dont le processus de transformation s’avère moins toxique. C’est notamment le cas du lyocell tencel et du lin qui deviendront assurément tes nouvelles matières préférées…si ce n’est pas déjà le cas!

Fibres naturelles VS fibres artificielles

Pour se démêler dans la jungle des textiles, ils est d’abord important de savoir existe trois grandes familles de tissus :

  • les fibres naturelles, qui existent à l’état naturel et qui proviennent soit des plantes, soit des animaux. C’est le cas du lin, de la laine, du coton, du cuir, de la soie, du bambou et du chanvre;
  • les fibres chimiques synthétiques, qui sont le fruit d’un processus de fabrication chimique et qui ont été créées dans le but d’imiter une fibre naturelle tout en étant plus résistantes. Souvent, elles sont issues du pétrole, une ressource non renouvelable. C’est le cas du polyester, de l’acrylique, du polyamide (ou nylon), de l’élasthanne (aussi connu sous les noms de lycra ou spandex) et du faux cuir.
  • les fibres chimiques artificielles, qui proviennent de matières premières naturelles d’origine végétale ou animale. Les plus communes sont appelées «fibres cellulosiques» parce qu’elles proviennent de la pâte de bois, qui est principalement constitué de cellulose. C’est le cas de l’acétate, de la rayonne, de la viscose, du modal et du lyocell tencel.

ATTENTION : il serait faux de croire que toutes les fibres naturelles sont écologiques. Prenons le coton, par exemple. En effet, si le coton est issu d’une plante, la culture conventionnelle de ce dernier est toutefois la plus polluante au monde. Elle utilise 25 % de tous les insecticides utilisés sur la planète alors qu’elle représente moins de 3 % de la surface agricole mondiale. La production de vêtements de coton nécessite également énormément de produits chimiques et utilise tellement d’eau qu’elle contribue à appauvrir les sols.

De la même façon, il serait aussi totalement faux de croire que toutes les fibres chimiques sont mauvaises pour l’environnement. En effet, certaines fibres chimiques artificielles, comme le lyocell tencel, sont issues d’une ressource naturelle renouvelable ET sont fabriquées selon un processus respectueux de la planète.

Le lin et le lyocell tencel sous la loupe

Puisque c’est l’été, je t’invite ici à en apprendre davantage sur deux tissus estivaux plus écoresponsables : le lin et le lyocell tencel. Tu verras : ces textiles sont partout cet été. Donc, si tu as à acheter des vêtements et qu’ils sont faits de ces deux matières, tu pourras te féliciter d’avoir fait un choix plus respectueux de la planète.

Photo par Content Pixie sur Unsplash

Le lin : le tissus des vacances

Quand on pense lin, on pense croisières, voyage dans le Sud, chaleur… À la fois isolant et respirant, le lin régule notre température. C’est ce qui explique pourquoi il est si agréable à porter en été. Il s’agit aussi d’un tissu très absorbant qui sèche également rapidement.

Procédé de fabrication :

Le lin est une fibre naturelle dans tous les sens du terme. Même son procédé de fabrication se fait naturellement : après avoir été arraché, le lin est laissé au sol pour laisser les tiges macérer sous l’action des intempéries et du soleil afin d’en extraire les fibres. Cette étape est aussi appelée «rouissage». Les fibres sont ensuite broyées et raclées à la machine pour en retirer la partie ligneuse (teillage) puis peignées afin qu’elles soient filées et ensuite tissées pour en faire une toile.

Autre aspect intéressant : la culture du lin nécessite très peu d’engrais ou de pesticides et aucun déchet lié à sa fabrication n’est produit, car ce qui n’est pas utilisé pour la production de textile sert à faire de l’huile des lin, de la pâte à papier ou encore des graines.

Les avantages du lin :

  • Il est d’origine végétale;
  • Son procédé de fabrication est écologique;
  • Il régule la température corporelle;
  • Il ne bouloche pas;
  • Il est résistant, antibactérien et hypoallergénique.

Les inconvénients du lin :

  • Il froisse facilement;
  • Il ne résiste pas bien à la chaleur (donc pas de sécheuse, stp!);
  • Il est relativement dispendieux.
Photo par Bevis G sur Unsplash

Le lyocell tencel : le nouveau denim

Le lyocell est le nom générique d’une catégorie de textiles faits à partir de cellulose, ou de pâte de bois. On le connaît généralement sous son aspect de denim délavé… mais en tellement plus doux!

Procédé de fabrication :

Comme la viscose, la rayonne ou le modal, le lyocell est fait à partir de la pulpe de bois, une ressource renouvelable. Toutefois, contrairement à ces autres fibres dites cellulosiques, le solvant utilisé pour sa transformation est non toxique et en circuit fermé. Ainsi, 99% de ce solvant non toxique est récupéré et réutilisé.

Le tencel est un type de lyocell issu de la pulpe de bois d’eucalyptus. Ce bois issu de plantations certifiées produirait une fibre de grande qualité en plus de générer moins de déchets résiduels que d’autres types de bois.

Les avantages du lyocell (ou tencel) :

  • Son procédé de fabrication est non toxique;
  • Il est plus doux, plus brillant, plus léger et plus confortable que le denim;
  • Il est très résistant;
  • Il régule notre température corporelle;
  • Il ne décolore pas;
  • Il se froisse moins que le lin;
  • Il est facile à entretenir;
  • Il est biodégradable.

Les inconvénients du lyocell (ou tencel) :

  • Il est plus cher que le coton ou que la viscose;
  • Il est souvent mélangé à d’autres matières comme le coton… bon, c’est mieux que rien!

Et toi : as-tu des vêtements en lyocell tencel ou en lin? Savais-tu qu’il s’agissait de tissus plus écologiques? Lequel préfères-tu?

2 commentaires sur “Le lyocell tencel et le lin : tes nouvelles matières préférées cet été

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s