10 idées pour un temps des Fêtes plus doux et plus slow

Chose certaine : au Québec, on devra se résigner à célébrer le temps des Fêtes autrement pour beaucoup d’entre nous. Avec les restrictions sanitaires en vigueur et l’interdiction de se rassembler, nous aurons l’occasion d’apprivoiser un Noël et un temps des Fêtes plus calmes. Moi-même adepte de simplicité et de slow living, j’ai eu envie de te partager mes idées afin de t’initier à un hiver à la fois doux et festif qui ne sera pas moins dépourvu de magie pour autant.

L’avantage d’un temps des Fêtes plus slow

Je dois t’avouer qu’au début, j’étais déçue et même fâchée de ne pas pouvoir voir mes proches pendant le congé des Fêtes. Ma famille étant éloignée, les Fêtes étaient pour nous une occasion de se revoir et de célébrer la chance que nous avions d’être enfin tous réunis.

Puis, j’ai réalisé que le temps des Fêtes était quand même exigeant, tant pour moi que pour les enfants, peut-être même surtout pour eux. En effet, nous avions l’habitude de fêter Noël jusqu’aux petites heures du matin dans la famille de mon conjoint. Nous étions en tout et pour tout plus de 50 personnes réunies chaque année dans le sous-sol de sa grand-mère. Cette soirée (ou plutôt devrais-je dire « nuit ») festive et chaleureuse est une tradition qui remonte à l’enfance de mon conjoint. Si je trouvais que cette réunion familiale était amusante et en valait la fatigue accumulée le lendemain, j’ai toutefois remarqué que c’était plus difficile pour des enfants en bas âge.

D’avoir cette année un Noël en petit comité familial à la maison nous permettra de vivre un temps des Fêtes que j’espère plus zen, plus doux, et davantage axé sur l’essentiel.

Noël : l’occasion parfaite pour s’initier aux joies du hygge

Chez les Danois, Noël est la haute saison du hygge, un art de vivre associé au confort, à une expérience positive, à une atmosphère chaleureuse, à la relaxation et au bonheur d’être ensemble. Le hygge nous invite à apprécier les petits bonheurs au quotidien. Avec les multiples décorations souvent illuminées, les feux de foyer, mais aussi les couvertures et les longues écharpes chaudes, les promenades en traîneau, les gâteaux… cette période de l’année particulièrement festive représente bien l’esprit de cet art de vivre danois.

Le hygge regroupe d’ailleurs plusieurs éléments du slow living. Mais plus que ça : il invite à renouer avec la simplicité, à revenir à l’essentiel et à prêter davantage attention à l’instant présent au quotidien en s’attardant aux petits gestes tout simples.

Photo de Kira auf der Heide sur Unsplash

1– Donner moins, mais mieux

Depuis quelques années, j’ai commencé à avoir une vision différente de Noël et surtout des cadeaux. Ma réflexion (qui mijote encore) est la suivante : donne-t-on trop de cadeaux à Noël?

Je suis consciente d’être totalement à contre-courant avec cette pensée, et mon but n’est pas de juger personne. J’ai simplement remarqué, avec les années, les situations suivantes en ce qui concerne les cadeaux :

  • Trouver le bon cadeau pour nos proches n’est pas toujours évident, ce qui peut générer du stress;
  • On reçoit parfois des cadeaux que l’on aime pas, dont on n’a pas besoin ou que l’on a déjà, si bien qu’on fait semblant d’être heureux de les recevoir pour ne pas froisser la personne qui le donne, et puis on s’en départit;
  • Certaines personnes donnent une TONNE de cadeaux, surtout aux enfants, qui ne savent alors plus où donner de la tête et à qui on demande de déballer un autre cadeau avant même qu’ils aient commencé à jouer avec celui qu’ils viennent de déballer.

J’ai vécu au moins l’une de ces trois situations à TOUS les Noël depuis que je suis adulte. J’étais tellement exaspérée qu’il y a un an, j’ai demandé à mes proches de ne plus me donner de cadeaux. J’ai même proposé l’année dernière que l’on tente de ne pas se donner de cadeaux à Noël, car on en était rendu à s’échanger des cartes-cadeaux par manque d’idée. Je ne sais pas pour toi, mais je ne voyais plus ça comme des cadeaux, mais comme un simple échange d’argent, et je trouvais que l’on avait perdu la magie de Noël en faisant ça.

En ce Noël différent, on pourrait être tenté de vouloir donner plus de cadeaux pour compenser le fait que l’on ne peut pas fêter comme on le voudrait, ou encore, pour tenter de mettre un baume au cœur après une année éprouvante pour certains. Mais j’ai envie de t’inviter à éviter la surenchère de cadeaux cette année. Pourquoi pas, par exemple, donner qu’un seul cadeau à nos enfants? Un cadeau pensé et réfléchi pour allumer des étoiles dans leurs yeux en le déballant?

Comme je cherche également de plus en plus à réduire mon empreinte environnementale, je fabrique de plus en plus moi-même les cadeaux que je donne ou je me tourne de plus en plus vers des objets seconde main, surtout pour mes enfants qui ne voient absolument aucune différence. Par exemple, l’année dernière, j’ai donné un lot de casse-têtes en bois à mon garçon que j’avais trouvé sur Marketplace. de Facebook Et pour ma fille de 1 an, j’ai choisi de lui donner cette année un petit toutou que j’avais gardé de quand j’étais jeune (oui : j’ai un gros bac remplis de toutous de mon enfance!) et de l’emballer. Elle n’y verra que du feu et aura tout de même le plaisir de déballer un cadeau et d’être surprise de ce qu’elle va découvrir.

Car j’ai réalisé que la magie de Noël tenait davantage dans la façon de donner que dans ce que l’on donne.

Photo de Julia Volk sur Pexels

2— Vivre au jour le jour

Pour profiter davantage de la magie de l’instant présent, je t’invite à suivre le flow du moment. Et par flow, je veux dire de laisser tomber les horaires dignes d’un camp militaire, de ne rien planifier et de simplement laisser aller les choses. Écoutes tes envies, comment tu te sens, ou si tu as des enfants, d’être attentive à leur énergie et à leur humeur au moment où ils se manifestent. Mets de côté ton agenda : fait juste savourer l’instant comme il se présente à toi. Il fait beau et tu as envie de sortir dehors? Vas-y. Tu souhaites siroter tranquillement un bon café en regardant un film de Noël? Fais-le. Au diable le cadran : écoute plutôt ton horloge interne.

Quelques idées pour vivre davantage l’instant présent pendant le Temps des Fêtes :

  • Ne pas régler de cadrans et te réveiller quand ton corps en a envie;
  • Ne pas manger à heures fixes;
  • Ne pas avoir d’horaire;
  • Être plus attentive à tes cinq sens.

Tu souhaites avoir plus d’idées pour ralentir au quotidien? Je t’invite à lire mon article complet sur le slow living où je te propose 11 façons de l’appliquer à ta vie mouvementée.

3— Faire plus de choses soi-même ou s’adonner à une activité créatrice

Photo de sheri silver sur Unsplash

Chaque fois que je fais des DIY, du bricolage ou que je cuisine, je m’étonne de voir à quel point j’en retire de la satisfaction… et ce, même si le résultat n’est pas tout à fait ce que j’espérais! Heureusement, quand rien ne presse et que l’on prend le temps de faire une activité créatrice, on a généralement plus de chance de réussir.

Par exemple, dernièrement, j’ai essayé de faire des chandelles avec des ingrédients que j’avais déjà à la maison. Comme je n’avais pas de cire, j’ai tenté l’expérience avec du beurre de cacao à la place. J’ai aussi utilisé et cure-dent autour duquel j’ai entouré de la ficelle pour faire une mèche. Question de parfumer le tout et de rendre ma chandelle plus jolie, j’ai même ajouté un restant de thé. J’étais tellement fière du résultat! Mes enfants ont même eu du plaisir à m’aider et à me regarder faire (tu te doutes que ma fille de un an m’a plus observée qu’autre chose).

Bref, s’adonner à une activité créatrice ou faire des choses soi-même est très valorisant et gratifiant en plus de s’avérer une façon plaisante de passer le temps.

Quelques idées d’activités créatrices et d’objets à faire toi-même pendant le temps des Fêtes :

  • Du bricolage avec tes enfants (si tu en as);
  • Des chandelles DIY;
  • Des desserts ou des pâtisseries;
  • Des objets de tous les jours;
  • Personnaliser des vêtements;
  • Coudre tes propres vêtements;
  • Tricoter un foulard;
  • Dessiner tes propres cartes de vœux pour tes proches;
  • Fabriquer tes propres savons ou produits cosmétiques;
  • Jouer de la musique.
Photo de Jonathan Borba sur Pexels.com

4— Écrire des lettres à tes proches

Je ne sais pas pour toi, mais je suis chaque fois agréablement surprise de recevoir une belle carte par la poste. Dans un monde où de plus en plus de choses sont numérisées ou électronique (sans oublier les rencontres qui sont maintenant devenues virtuelles), je trouve qu’il y a quelque chose de magique dans le fait d’offrir et de recevoir des cartes de vœux pour le temps des Fêtes.

D’ailleurs, je dois me confesser : j’adore toucher le papier, sentir son odeur… Je suis même du genre à caresser longuement les reliefs de certaines cartes de souhaits et à trouver ça étonnamment relaxant.

Les cartes de vœux ont même une place toute spéciale dans la bibliothèque de mon salon. Non seulement elles décorent et mettent dans l’ambiance des Fêtes, mais elles me rappellent mes proches qui ont pris le temps de me les envoyées.

Au Québec, on a tendance à envoyer des cartes pour souligner la fête de Noël, mais pourquoi ne pas envoyer également des vœux pour la nouvelle année? Cette belle attention mettra très certainement de la joie dans la vie de tes proches et te donneras aussi le sentiment de mettre un peu de magie dans ce temps des Fêtes différent.

Et comme les magasins seront fermés, pourquoi ne pas les faire toi-même? Une belle façon de joindre l’utile à l’agréable!

Photo de Genessa Panainte sur Unsplash

5— Profiter de l’extérieur

Les paysages hivernaux sont à couper le souffle. Qu’on aime ou non le froid, la nature nous apporte de nombreux bienfaits qui sont prouvés scientifiquement pour diminuer notre niveau de stress et augmenter notre bonne humeur. Et personnellement, je ne peux m’empêcher de trouver l’hiver magique avec la belle neige duveteuse.

Tu peux bien entendu faire des activités hivernales afin de profiter davantage des joies de cette saison froide, comme du patin, de la luge, du ski, de la raquette ou bien renouer avec ton cœur d’enfant en faisant un fort ou un bonhomme de neige. Le simple fait de marcher à l’extérieur t’apportera aussi une dose supplémentaire de soleil dont on a bien besoin à ce temps-ci de l’année où les jours sont plus courts, sans oublier de l’air frais pour tes poumons.

Et que dire de l’effet de rentrer se réchauffer après plusieurs minutes à l’extérieur? C’est le bonheur!

Photo de Taryn Elliott sur Pexels.com

6— S’entourer de confort

Ce que j’aime le plus de l’hiver, c’est qu’il donne une excellente raison de passer du temps à l’intérieur. On peut ainsi s’offrir des moments de cocooning sans culpabilité. Mon péché mignon? Siroter tranquillement un bon café chaud tout en lisant un bon livre. Étendue sur le canapé, emmitouflée dans une douce couverture et avec vue sur l’extérieur, je me sens au paradis.

Quelques idées pour s’entourer de confort :

  • Porter des bas de laine;
  • Se couvrir d’une couverture;
  • Boire une boisson chaude;
  • Allumer un feu de foyer (ou même en mettre un à la télévision si tu n’en a pas);
  • Allumer des bougies;
  • Prendre un long bain chaud.
Photo de Anastasia Shuraeva sur Pexels.com

7– S’offrir de petits plaisirs culinaires

Bien qu’on ne puisse pas recevoir pour le temps des Fêtes cette année, pourquoi ne pas te gâter en dégustant des plats ou des aliments que tu adores et que tu manges plus rarement le reste de l’année? Sushis, verre de vin (ou même champagne, pourquoi pas!), chocolat, pâtisseries… L’idée est de rendre le moment spécial en t’offrant des aliments ou des plats qui te font du bien afin d’ajouter une petite touche d’extraordinaire à ton temps des Fêtes.

Je suis moi-même une grande gourmande et le temps des Fêtes a toujours été synonyme pour moi de plats ou d’aliments plus dispendieux : couronne de crevettes, bouchées au saumon fumée, petite saucisses cocktails enroulées dans le bacon, scampis, desserts décadents… Probablement que tu avais même déjà l’habitude comme beaucoup de gens de manger davantage pendant les réceptions de Noël. Ce n’est pas tout à fait ce que je te propose : je ne t’encourage pas à manger plus, mais à manger davantage de choses qui te font plaisir, des aliments qui stimulent tes papilles gustatives, bref, de savourer davantage le moment en gâtant ton palais.

Dans la tradition du hygge, les plats chauds, les potages et les mijotés, surtout ceux cuisinés soi-même, sont d’ailleurs privilégiés. Tu peux donc t’inspirer des Danois pour manger davantage de repas chauds et réconfortants, mais aussi sur les plats sucrés dont ils raffolent également.

8– Essayer quelque chose de nouveau

As-tu remarqué que de faire quelque chose de banal de manière différente rend ce moment plus spécial?

Vicky Payeur du blogue Vivre avec moins a même proposé sur Instagram une idée que j’aime beaucoup : boire son café dehors. Elle dit que le simple fait de faire à l’extérieur une activité généralement réservée à l’intérieur rendait ce geste banal extraordinaire.

Dans le même ordre d’idée, le simple fait de manger à la lueur des bougies peut rendre ton temps des Fêtes tellement plus hygge, chaleureux et… magique. D’ailleurs, savais-tu que les Danois sont les premiers consommateurs de chandelles au monde? Ils en font brûler le jour comme le soir, même dans les écoles. La lueur d’une bougie est reconnue pour avoir un effet relaxant et chaleureux : je connais même un collègue qui mange chaque soir aux chandelles pour cette raison… même s’il n’est pas Danois.

Quelques idées de choses que tu peux essayer cette année :

  • Boire ton café ou manger à l’extérieur;
  • Faire un feu de camp à l’extérieur;
  • Faire une nouvelle activité que tu ne fais pas d’habitude (activité hivernale, jeux de société, DIY, etc.);
  • Cuisiner une nouvelle recette;
  • Déguster de nouveaux desserts, de nouvelles bouchées, de nouvelles bières, etc.
  • Passer la journée en pyjama.

Ce Noël différent est l’occasion d’essayer quelque chose de nouveau. Et qui sait, peut-être que ce sera le début d’une nouvelle tradition pour toi?

Photo de cottonbro sur Pexels.com

9–Pratiquer des loisirs slow

Opter pour des activités lentes sont idéales pour s’offrir davantage de douceur pendant le temps des Fêtes. Ces activités permettent d’étirer le temps, même de le faire oublier, ce qui contribue à réduire notre niveau de stress.

Quelques idées d’activités slow à pratiquer sans modération :

  • Lire un livre;
  • Pratiquer le yoga;
  • Coudre;
  • Tricoter;
  • Méditer;
  • Jouer à des jeux de société;
  • Écouter de la musique;
  • Jouer de la musique;
  • Marcher dans la nature;
  • Peindre;
  • Dessiner;
  • Écouter des films de Noël.
Photo de Ekaterina Bolovtsova psur Pexels

10– Arrêter de se mettre de la pression

Es-tu du genre à vouloir que tout soit parfait et à vouloir compenser à tout prix pour le temps des Fêtes différent que nous force à vivre la Covid? Et si, pour une fois, tu enlevais la pression de sur tes épaules et essayait simplement de vivre?

Tu n’as pas à chercher à tout prix mille et une activités à faire. Tu n’as même pas à combler ton temps du tout, au fond.

Tu n’as pas non plus à te casser la tête pour épater la galerie, pas cette année du moins.

Si tu veux manger du Kraft Dinner en regardant un film de Noël parce que tu n’en peu plus, que tu es épuisée émotionnellement et physiquement de l’année que tu viens de passer, je t’encourage vivement à le faire.

Pour ma part, pour rester dans le slow et le doux, j’ai décidé de ne pas me casser la tête pour le repas de Noël. Le midi, nous mangerons un bon restant de lasagne maison de la veille, et au souper, je ferai de médaillons de boeufs enroulés de bacon, des légumes, du riz et des crevettes (mes enfants et moi raffolons des crevettes). Je vais peut-être même allumer quelques bougies pour ajouter un peu de magie, peut-être aussi mettre une musique de Noël pour l’ambiance, mais sans plus. Je suis de celles qui croient en la magie des petites choses, des petits gestes tout simples. Et même en la magie de ne rien faire du tout.

Plusieurs d’entre nous avons les nerds à fleur de peaux après l’année particulière que nous avons vécue. J’ai envie de te dire de prendre soin de toi. De prendre du temps pour toi, de savourer l’instant présent dans toute sa simplicité. Tu le mérites.

Et toi, comment comptes-tu ajouter plus de douceur dans ton temps des Fêtes? En espérant que mes idées t’auront inspiré de belles célébrations en toute simplicité.

Joyeuses et douces Fêtes à toi!

2 commentaires sur “10 idées pour un temps des Fêtes plus doux et plus slow

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s