Bien-être Réflexions

S’émerveiller des petites choses

Le diable est dans les détails, disent les Anglais. Et si la beauté s’y trouvait aussi?

En allant me promener dans les champs avec mes enfants ce matin, j’ai tout de suite été émerveillée par la beauté des vastes espaces coiffés des montagnes des Appalaches au loin. Mais plus je marchais, plus je me rendais compte des petites choses qui nous entouraient : les roches, les fleurs, les oiseaux… J’étais émerveillée par leur beauté, eux qui paraissaient pourtant microscopiques et bien modestes devant le paysage grandiose en arrière-plan.

Il faut dire que j’ai toujours été fascinée par les petites choses. Quand j’étais enfant, je pouvais passer des heures à regarder les roches sous mes pieds à la recherche des plus beaux spécimens. Même chose quand on allait sur le bord de la mer, où je ramassais toujours un grand nombre de coquillages cachés parmi les grains de sable. J’en garde de très beaux souvenirs empreints de calme et de sérénité.

Quand je regarde mon fils s’émerveiller devant les roches à nos pieds et les ramasser, je ne peux m’empêcher de me reconnaître en lui. On dit que la pomme tombe jamais bien loin de l’arbre… Il faut croire que c’est vrai.

Plus tard, sur le chemin du retour, j’ai croisé un papillon comme j’en ait rarement vus. Il était si petit, mais on prenait le temps de le regarder, on pouvait voir qu’il avait de magnifiques ailes bleues aux reflets mauves. J’ai tenté de le prendre en photo… la seule que j’ai pu capter avant qu’il ne s’envole. J’ai été incroyablement chanceuse d’avoir réussi aussi rapidement ma mise au point avec un bébé dans les bras!

Bref, je me suis rendue compte, ce matin, que de s’attarder à la beauté des petites choses rendait heureux. Et que, comme un papillon, il faut savoir la voir et l’attraper au vol.

Et toi : prends-tu le temps de t’émerveiller des petites choses?

Laisser un commentaire