Acceptation de soi Développement personnel

33 ans : une année exceptionnelle pour découvrir qui on est et quelle est sa mission de vie

La trentaine est souvent une période charnière pour beaucoup de personnes : reconversion professionnelle, nouvelle relation amoureuse, déménagement, démarrage d’entreprise….À 30 ans, on sait généralement davantage qui on est, ce que l’on aime et ce que l’on veut. Ou encore, c’est tout le contraire : on réalise qu’on ne sait plus qui l’on est vraiment et ce que l’on veut, et on embarque alors dans une quête à la redécouverte de soi. Et si je te disais qu’en astrologie, il existe un phénomène exceptionnel qui revient à tous les 33 ans et qui favorise un retour vers ta véritable essence? Je t’explique ici de quoi il s’agit et comment tu peux en profiter afin de vivre une vie plus alignée et en harmonie avec ta mission de vie.

À tous les 33 ans, le soleil et l’ascendant reviennent exactement à la position qu’ils occupaient dans le ciel le jour de ta naissance. C’est donc dire qu’à chaque 33 ans, si tu es dans la même ville qui t’a vue naître, tu vas pouvoir ressentir les mêmes énergies fondamentales qui t’ont affectées lorsque tu es venue au monde.

Les astrologues considèrent ainsi chaque cycle de 33 ans comme une occasion de renaître et de se recentrer sur soi-même. Ce serait donc une année exceptionnelle et propice à se reconnecter à son moi profond.

Le rôle du soleil et de l’ascendant dans notre thème astral

La plupart d’entre nous connaissons notre signe astrologique. Mais celui-ci ne correspond qu’à une infime partie de notre personnalité. Il correspond à notre signe solaire, soit le signe dans lequel le soleil se trouvait au moment de notre naissance. Mais nous avons aussi un ascendant et un signe lunaire qui, une fois mis ensembles, donnent un meilleur aperçu de chaque individu.

Notre signe solaire nous indique en fait la façon dont on aborde le monde, la vie et ses défis. C’est la façon dont notre égo réagit. Quant à notre ascendant, il correspond à l’image que l’on projette dans la société. Ce signe agit un peu à la façon d’un filtre et décrit donc la façon dont on choisit de se présenter aux autres et de vivre notre vie. Il dicte aussi notre mode de vie, les caractéristiques de notre visage, de notre corps et de notre personnalité. Les autres vont d’abord nous percevoir comme étant ce signe lorsqu’ils vont nous rencontrer pour la première fois. Le dernier signe, soit le signe lunaire, représente notre face cachée, notre jardin secret. Ce sont les émotions et les pensées qui nous habitent et que l’on n’ose pas montrer aux autres.

On comprend donc mieux l’effet que peut avoir ce retour de notre signe solaire et de notre ascendant dans la même position qu’ils occupaient dans notre ciel de naissance, puisqu’ils représentent une part importante des énergies qui nous habitent depuis toujours.

silhouette of woman standing on rock near body of water during night time
Photo by Baraa Jalahej on Pexels.com

33 : un nombre riche de sens

Étonnamment, le chiffre 33 est considéré comme spécial et même sacré dans beaucoup de cultures, pas uniquement en astrologie. C’est, par exemple, l’âge de la crucifixion de Jésus Christ. C’est aussi le nombre de miracles réalisés par ce dernier. Mais ce n’est pas tout : il s’agit aussi de l’âge de la mort de Krishna, une divinité central de l’hindouisme, du degré le plus élevé de l’ordre de la franc-maçonnerie, du nombre d’années que David a régné sur Jérusalem, etc. En numérologie moderne, 33 est également un nombre très significatif qui représente un haut niveau de conscience et d’harmonie.

La « renaissance » de la 33e année de vie : à quoi s’attendre?

L’astrologie interprète ce retour du soleil et de l’ascendant à leur position initiale de notre naissance comme une opportunité de renaître à nouveau. Ce phénomène marque la fin d’un cycle et le début d’un nouveau. Mais concrètement, qu’est-ce que ça signifie? Doit-on s’attendre à de gros changements dans notre vie?

Oui et non, ça dépend.

En fait, pour vraiment bénéficier de cette « renaissance », il faut d’abord se trouver dans la même ville que celle qui nous a vue naître. Un pèlerinage dans sa ville natale s’impose donc si on souhaite bénéficier pleinement de cette possible renaissance.

En gros, les énergies qui étaient présentes à notre naissance seront à nouveau présentes à nos 33 ans. Cela signifie que nous aurons tendance à ressentir davantage notre véritable nature à notre 33e anniversaire.

C’est donc le début d’un nouveau cycle. Il n’est donc pas rare à cet âge d’envisager de changer certains aspects de sa vie. Pour certaines, il s’agira d’un changement de carrière; pour d’autres, un déménagement ou une nouvelle histoire d’amour. Il peut aussi s’agir d’un retour à une activité ou à un passe-temps que l’on appréciait quand on était enfant.

Mais attention : ça ne veut pas dire que notre vie va être mise sans dessus dessous. On n’est pas toutes obligées de tout plaquer pour aller faire le tour du monde en voilier! La 33e année de vie est plutôt une occasion de repenser sa vie en fonction de notre moi profond. Elle est donc propice à un réalignement de notre vie en fonction de nos véritables désirs et aspirations.

Fait intéressant, une étude réalisée par le site anglo-saxon Friends Reunited révèle que 70 % des répondants de plus de 40 ans ont indiqué avoir été plus heureux après 33 ans. Plus de la moitié des sondés ont choisi cet âge parce qu’ils considéraient la vie plus amusante, 42 % ont déclaré qu’ils se sentaient plus optimistes vis-à-vis de l’avenir et pour 38 % d’entre eux, la vie leur semblait moins stressante. La famille serait également au cœur de ce sentiment d’épanouissement personnel puisque 36 % déclarent avoir été plus heureux avec un enfant et 31 % avec une famille rapprochée.

silhoette of woman
Photo by Ilzy Sousa on Pexels.com

33 ans : Comment profiter de cette année de renaissance?

1– Te rendre dans ta ville de naissance à ton anniversaire

Comme la position du soleil dans le ciel peut changer d’une ville à l’autre, il est recommandé de se trouver à nouveau dans la ville qui nous a vu naître à l’heure exacte de notre naissance. Tu pourras ainsi profiter pleinement de ce phénomène qui ne reviendra que dans… 33 ans.

2– Réfléchir sur ta vie

Comme la 33e année est considérée comme une année riche en énergies, je te suggère d’en profiter pour les mettre à profit afin d’évaluer ta vie dans toutes ses sphères. Voici quelques questions que tu pourrais vouloir te poser :

  • Est-ce que je suis satisfaite de ma vie jusqu’à maintenant?
  • Est-ce que j’ai l’impression de réaliser ma mission de vie?
  • Est-ce que mon emploi me stimule toujours et me permet de me réaliser pleinement en tant qu’individu?
  • Y a-t-il des choses que j’aimerais vivre avant de mourir?
  • Quels sont mes rêves de vie?
  • Si je pourrais changer quelque chose à ma vie, qu’est-ce que ce serait?
  • À quoi ressemble ma vie de rêve?

3– Chercher ta mission de vie

Je crois que nous sommes toutes ici pour une raison et que nous avons chacune des aptitudes et des qualités pour aider à faire de la Terre un endroit meilleur. Ta 33e année, avec le phénomène du retour du soleil et de l’ascendant au même point que dans le ciel qui t’a vue naître, est l’occasion idéale pour canaliser les énergies présentes à ta naissance et ainsi t’aider à identifier ta véritable mission de vie et te reconnecter à celle-ci.

4– Faire un plan de vie

Quels que soient tes objectifs de vie, l’énergie de ta 33e année d’existence va soit les renforcer, soit les remettre en question. Après avoir déterminé ce que tu souhaites vraiment réaliser dans ta vie, faire un plan va t’aider à garder le cap et mettre toutes les chances de ton côté d’atteindre tes buts.

Ton plan de vie peut prendre plusieurs formes :

Le journal Fleurir – Planificateur / agenda de bien-être grand format

L’outil parfait pour t’aider à cultiver la bienveillance et la gratitude et à trouver le bonheur dans les choses simples du quotidien, mais aussi, pour te motiver à prendre du temps pour toi et à enfin réaliser tes rêves.

5- Travailler à ton développement personnel

Si la 33e année de vie est considérée comme une renaissance, pourquoi ne pas profiter de cette occasion pour apprendre à te connaître d’avantage? Si je crois qu’il n’y a pas d’âge pour travailler sur soi-même, je pense, pour le vivre en ce moment, que cette période est particulièrement propice à débuter une démarche de bien-être.

La 33e année : mon expérience

Je viens tout juste d’entamer ma 33e année de vie. À ce moment-là, je n’avais aucune idée de l’existence de ce phénomène astrologique qui marque une opportunité de se reconnecter davantage à soi-même. En fait, cela fait déjà quelques années que j’ai le sentiment qu’il manque quelque chose à ma vie, et ce, même si je semble tout avoir en apparence. C’est vraiment viscéral : je sens que c’est relié à ce que je dois vivre et à ce que je dois apporter au monde.

Mais c’est l’année dernière, en pleine pandémie, que j’ai ressenti ce besoin de changer de façon plus intense. Je DEVAIS faire quelque chose. C’était devenu une évidence. Et j’avais soudain une énergie qui me poussait à entreprendre des rêves que j’avais mis de côté depuis trop longtemps. J’ai donc suivi mon intuition, même si je n’avais encore aucune idée claire de ce que je voulais réellement faire.

Et aujourd’hui, à 33 ans, ce désir de réaliser ma mission de vie est encore plus fort. Ma vision de ce que je souhaite faire avec Rose avoine s’est éclaircie et s’est même précisée. Mais je ne serais pas tout à fait honnête en te disant que c’est relié au phénomène astrologique dont je te parle dans cet article.

Il faut aussi dire que je ne vis plus dans ma ville de naissance. Je suis à des centaines de kilomètres de là. Par contre, je vis dans la ville où j’ai été conçue… Je ne sais pas si ça peut quand même avoir eu un impact d’un point de vue astrologique.

Une chose est sûre : la 33e année de vie en est définitivement une de changements pour moi avec le lancement du journal Fleurir. Et ce n’est pas fini : j’ai plusieurs autres beaux projets que je souhaite réaliser. J’ai de belles ambitions pour Rose avoine, et j’espère avoir le temps et l’énergie de pouvoir faire fleurir ces beaux projets qui aideront plusieurs femmes à s’épanouir.

Je connais aussi de nombreuses femmes qui ont entamé un changement de carrière, vécu d’importantes remises en question ou poussé leur entreprise à un autre niveau pendant leur 33e année de vie. Peut-être en fais-tu partie? N’hésite pas à me faire part de ton expérience en commentaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :