5 façons de profiter pleinement de la saison des citrouilles afin de mettre plus de joie dans son automne

5 façons de profiter pleinement de la saison des citrouilles afin de mettre plus de joie dans son automne

Ah, les citrouilles! Symbole par excellence de l’automne et signe qu’il est bel et bien installé, il me semble qu’elles ont un je-ne-sais-quoi de magique. Peut-être parce que ce légume est justement associé à la magie, que ce soit celle de l’Halloween, où les morts et autres personnages fantastiques envahissent notre monde, ou celui des contes de fée, où elle a servi de carrosse à Cendrillon pour permettre à la belle d’aller au bal rencontrer son prince charmant? Quoi qu’il en soit, la plus célèbre des courges peut apporter de la joie dans ton automne de plusieurs façons. Je te propose ici cinq idées afin de mettre davantage en vedette la citrouille dans ton quotidien, que ce soit en la cuisinant, en la décorant ou en l’intégrant dans ton décor. Bien entendu, je te propose des solutions zéro gaspi et zéro déchet pour en profiter au maximum!

Comme je te le mentionnais dans mon dernier article 5 façons de se faire plaisir en temps de confinement afin de booster son moral et de se sentir revivre, je crois qu’il est particulièrement important cette année de s’accorder des moments de joie. Il m’apparaît essentiel dans le contexte actuel particulièrement anxiogène de contrebalancer avec des éléments positifs, qui nous font oublier nos problèmes ou nos incertitudes et nous ramènent dans l’instant présent. Étant moi-même un peu control freak et perfectionniste par moments, je sais qu’il peut être difficile de lâcher prise. Il y a par contre une chose (même plusieurs) que tu peux faire pour reprendre le contrôle sur certains aspects de ta vie. Le fait de t’émerveiller, de créer des souvenirs et de perpétuer des traditions peut en faire partie. Peut-être que ce sera différent cette année, mais différent ne veut pas toujours dire que ce sera moins bien… juste différent.

Photo de Tim Mossholder sur Pexels.com

1— Tout d’abord, prendre le temps de la choisir

La première étape pour profiter d’une citrouille est, bien entendu, d’en choisir une. Mais au-delà de ce qui peut paraître à première vue une évidence, je te propose de prendre le temps de vraiment choisir ta citrouille. Je pense qu’on y prend plus de plaisir quand on se plonge réellement et entièrement dans une action, peut importe ce qu’elle est, comme si il ne s’agissait pas d’un acte banal et sans conséquence, mais bien d’un choix important. Un peu comme si tu choisissais un animal de compagnie. Tu ne prendrais pas le premier chien ou chat du bord, non? Il y a une phase où chacun s’apprivoise mutuellement… Eh bien, j’aime voir la sélection d’une citrouille de la même manière. Je te propose donc de prendre le temps de bien analyser les citrouilles une à une, de les regarder sous toutes leurs coutures pour t’assurer de faire le bon choix. Tu sais, le genre de choix que tu sens dans tes tripes qu’il s’agit du bon, celui qui te procure tant de joie après coup.

Encore mieux : si tu peux aller la chercher dans un champs, directement chez le producteur, tu tireras encore davantage de joie à choisir ta citrouille. Tu profiteras ainsi doublement du moment en pouvant admirer le magnifique panorama automnal.

Photo de Thirdman sur Pexels.com

2— Décorer ou sculpter ta citrouille

Même si je doutais qu’il y ait une Halloween normale par chez moi en raison de la pandémie (c’est maintenant confirmé : l’Halloween aura bel et bien lieu! Youppi!), je trouvais toutefois important de conserver certaines traditions qui me sont chères, comme celles de décorer pour cette fête des morts (et de bonbons), mais surtout, celle de sculpter une citrouille. Chaque année, mon garçon choisit un design (cette année, c’est Batman qui a remporté la palme) et je taille la citrouille.

Cette tâche que je croyais difficile au départ n’est pourtant pas aussi compliquée que je me l’imaginais. Même, j’ai remarqué qu’il y avait quelque chose de très relaxant à tailler une citrouille. On doit se concentrer pour bien s’exécuter, et se faisant, on oublie nos problèmes quotidiens. En y réfléchissant bien, je dirais même qu’il s’agit d’une forme d’art thérapie, en quelques sorte.

Tu souhaites t’y mettre, toi aussi? Deux options s’offrent à toi : sculpter ta citrouille ou simplement décorer l’extérieur.

L’avantage de la deuxième option, c’est qu’elle te permet de conserver ta citrouille plus longtemps et même de pouvoir la cuisiner entièrement une fois l’Halloween terminée Par contre, j’aime beaucoup l’effet d’une citrouille taillée avec une chandelle à l’intérieur. Ça fait ressortir le design et c’est simplement MAGIQUE!

Il existe de très nombreux modèles de pochoirs pour citrouille à télécharger puis à imprimer que tu peux trouver sur Pinterest, Etsy ou même Google. Pour ma citrouille de cette année, j’ai simplement fait une recherche sur Google pour montrer des images de citrouilles décorées à mon garçon. Après avoir écarté le logo de Jurassic Parc puis le visage de Spiderman, il a finalement choisi le logo de Batman. J’ai donc simplement cherché la plus grande résolution d’image pour ce logo, l’ai ensuite collé et agrandi dans un document Word, puis l’ai imprimé, et voilà!

Mon conseil : quand tu utilises un pochoir, colle-le à l’aide de papier collant sur ta citrouille, puis découpe directement l’image à même le papier avec un couteau. Pas besoin de tailler très profondément : le but est de faire des marques de coupe pour que tu puisses ensuite découper les différents morceaux de ta citrouille pour réaliser ton design.

Comment décorer une citrouille d’Halloween

Matériel

– 1 couteau;
– 1 pochoir pour le design de ta citrouille imprimée sur une feuille;
– 1 cuillère (idéalement avec un rebord dentelé) pour vider ta citrouille;
– 2 bols;
– 1 rouleau de papier collant;
– 1 marqueur permanent.
[/recipe-ingredients]

Instructions

  1. Avec le couteau, découpe le dessus de ta citrouille en angle, la pointe du couteau légèrement penchée vers la queue, afin de faire un trou pour la vider. Le but de découper en angle est de pouvoir remettre le dessus de ta citrouille une fois que tu auras terminé et que celui-ci tienne en place.
  2. Avec la cuillère, vide ta citrouille afin d’enlever tous les filaments et toutes les graines. Trie les graines et les filaments dans deux bols différents (tu pourras ensuite les cuisiner séparément).
  3. Place la feuille de papier avec le pochoir sur ta citrouille et maintien-la en place à l’aide du papier collant.
  4. Avec le couteau, découpe légèrement les différentes parties du pochoir. Tu n’as pas besoin d’enfoncer ton couteau au complet dans la chair de la citrouille à ce stade-ci.
  5. Une fois que tu as fait tes marques de coupe, enlève ton pochoir et repasse avec ton couteau afin de bien découper les différentes parties du design dans la chair de ta citrouille. Cette fois, enfonce profondément ton couteau afin de bien transpercer la chair de ta citrouille.
  6. Enlève tout doucement chacun des morceaux découpés et admire le résultat.
  7. Pour souligner encore plus le design de ta citrouille, tu peux tracer le contour des formes que tu as découpées avec un marqueur noir.

Si ton design demande de ne pas transpercer ta citrouille d’un bout à l’autre mais de garder un partie de la chair exposée, l’utilisation de ciseaux à bois te permettra d’obtenir un plus beau résultat à la toute fin après avoir découpé avec le couteau.

3— Décorer ta demeure

Les citrouilles, avec leur belle couleur orangée, ajoutent instantanément de la joie et de la chaleur à ton décor. Selon la psychologie des couleurs, le orange est en effet une couleur joyeuse et festive qui suscite l’attention, la communication et stimule la créativité. C’est une couleur qui réveille (on n’a qu’à penser au jus d’orange matinal), qui donne envie d’aller vers les autres et d’être plus ouvert.

Dans une pièce, le orange stimule le cœur, ouvre l’appétit et réduit les troubles digestifs. C’est une couleur recommandée dans la cuisine et dans la salle à manger. Utilisée dans l’entrée, cette couleur chaleureuse est accueillante et est idéale pour souhaiter la bienvenue aux visiteurs. En milieu professionnel, le orange est recommandé partout où l’on doit s’exprimer et où on doit être créatif.

Ajouter une citrouille à ton décor est donc une belle façon de non seulement donner un petit air d’automne à ton chez-toi, mais également de rehausser ton humeur et de stimuler ta créativité. Intéressant, non?

Tu trouveras plusieurs idées de décors avec des citrouilles sur Pinterest ou Instagram pour t’inspirer. Tu verras : ajouter une citrouille à son décor peut avoir beaucoup de charme, sans compter que les mini citrouilles sont particulièrement mignonnes!

Tu n’es pas fan de la couleur orange? Savais-tu qu’il existait aussi des citrouilles blanches, vertes ou même bleu-gris? C’est d’ailleurs en surfant sur les médias sociaux que je suis tombée en amour avec les citrouilles blanches! C’est si beau et ça fait si raffiné! Tu peux même peindre la queue de couleur dorée, ce qui ajoute encore plus de magie à ta citrouille.

Photo de Pixabay sur Pexels.com

4— Cuisiner ta citrouille

En plus d’être jolies, les citrouilles sont délicieuses dans de nombreuses recettes. Tu peux même utiliser toutes les parties de ta citrouille : la peau, la chair, même les filaments et les graines. Une fois grillées au four, les graines font d’excellentes croustilles pour une collation santé tandis que les autres parties de la citrouille peuvent être cuites puis réduites en purée. Cette purée peut servir de base à la confection de potages, de galettes végé, de desserts ou même d’un latte épicé à la citrouille, mon breuvage de prédilection de l’automne.

Je te propose ici deux méthodes pour faire ta purée :

  1. Une purée à partir de découpes de citrouilles;
  2. Une purée à partir de la citrouille entière.

Purée de citrouille à partir des découpes de citrouille

  • Difficulté: facile
  • Imprimer

Ingrédients

  • Chair de citrouille;
  • Un petit peu d’eau.

Instructions


1. Dépose tous les ingrédients dans un chaudron et fait cuire à feu moyen-doux pendant environ 10 minutes ou jusqu’à ce que la chair de la citrouille soit tendre.
2. Verse le tout dans un robot culinaire ou utilise un pied mélangeur pour réduire en purée lisse.
[/recipe-directions]

Tu peux même utiliser les filaments avec la chair de citrouille afin de ne rien gaspiller de ce bon légume.

Purée de citrouille à partir de la citrouille entière

  • Difficulté: facile
  • Imprimer

Ingrédients

  • Citrouille entière.

Instructions

  1. Préchauffe le four à 350°F.
  2. À l’aide d’un couteau, fait des incisions dans ta citrouille.
  3. Dépose ta citrouille sur une plaque et fait attendrir au four environ 10 minutes ou jusqu’à ce que sa chair soit tendre.
  4. À l’aide d’un couteau, coupe ta citrouille en deux et dépose les deux moitiés sur ta plaque face vers le bas. Laisse cuire 45 minutes.
  5. Réduit le tout en purée lisse dans un robot culinaire ou dans un mélangeur.

Dans les deux cas, si tu ne souhaites pas manger l’entièreté de ta purée de citrouille tout de suite et que tu veux t’en servir pour faire des latte à la citrouille pendant TOUT l’automne, par exemple, tu peux congeler le surplus dans des bacs à glaçons.

Tu manques d’inspiration pour cuisiner ta citrouille? Voici quelques idées de recette :

On oublie aussi souvent que les graines sont comestibles. Petit truc : pour les nettoyer plus facilement, tu peux les faire tremper dans l’eau. Une fois qu’elles sont bien sèches, dispose-les sur une plaque et assaisonne-les à ton goût. Tu peux faire une version salée avec du paprika fumé et de la poudre d’oignon ou bien une version sucrée avec du sucre et de la cannelle. Personnellement, j’aime beaucoup faire un mélange sucré-salé composé de paprika fumé, de cari, de poudre d’ail, de sel, de poivre et de miel ou de cassonade. Tu les laisses au four 15 minutes à 350 °F, puis tu dégustes. C’est si simple et si bon! Les graines de citrouilles seules font non seulement d’excellentes collations, mais tu peux également les ajouter à des salades pour plus de croquant.

Photo de Valeriia Miller sur Pexels.com

5— Déguster des latte à la citrouille

Le café, avec sa chaleur, est particulièrement réconfortant pendant les fraîches matinées d’automne. Mais un café qui goûte l’automne, c’est encore mieux, tu ne trouves pas? Avec ses notes épicées et son léger goût fruité, un latte à la citrouille est l’équivalent pour moi d’un bouillon de poulet pour l’âme… Surtout lors des journées grises et pluvieuses.

C’est même très facile à faire toi-même à la maison. Si tu souhaites t’y mettre, je te suggère fortement la recette de de la nutritionniste Marie-Ève Caplette. Tu vas voir : c’est simple, et ça goûte le ciel. Et en plus, ça t’évite de sortir (de rien, ça fait plaisir).

En bonus : Conserver une ou des graines pour l’an prochain

Pour ajouter encore plus de bonheur à ton automne l’an prochain, que dirais-tu de planter une citrouille chez toi, dans ton jardin? Tu aurais ainsi la double satisfaction de revivre toutes les idées ci-haut ET de l’avoir vue pousser par tes bons soins. Valorisant, non?

Pour se faire, ce n’est pas très compliqué : il te suffit de conserver quelques graines de citrouille, de les laisser sécher à l’air, puis de les entreposer jusqu’au printemps prochain où tu pourras les planter et faire des semis.

Avec ça, il ne maquerait plus que ta citrouille se transforme en carrosse pour compléter ce beau programme… Est-ce qu’il y aurait une fée marraine dans la salle, par hasard?

Et toi : quelle activité aimes-tu le plus faire avec les citrouilles? Qu’est-ce qui met de la joie dans ton automne? D’ailleurs, si jamais tu as toi aussi de bonnes recettes de citrouille, n’hésite surtout pas à me les partager en commentaire. On n’a jamais trop de bonnes recettes!

Pâte à modeler antistress aux fleurs

Pâte à modeler antistress aux fleurs

Quand mon garçon a eu deux ans, ses grands-parents lui ont offert des pots de pâte à modeler. En voulant lui montrer comment l’utiliser, je me suis rendue compte de l’effet à la fois relaxant et stimulant de manipuler cette matière. Ça fait réellement du bien de pouvoir changer constamment la forme de la pâte en l’écrasant, la roulant, la tournant ou en la découpant dans ses mains. Et plus tard, quand je suis tombée sur une recette de pâte à modeler aux pissenlits de L’Onde Féérique, j’ai été inspirée à jumeler le plaisir de la pâte à modeler à l’agréable parfum des fleurs pour le plaisir des sens et favoriser un sentiment de calme. Je te propose ici deux recettes de pâte à modeler aux fleurs fraîches ou séchées pour satisfaire les sens tant des petits que des grands.

5 raisons d’essayer une pâte antistress

  1. Elle évite de se ronger les ongles (ou toute autre manie) en occupant les mains;
  2. Elle développe la créativité en permettant de donner libre cours à son imagination;
  3. Elle ramène en enfance, ce qui génère généralement une bouffée d’émotions positives;
  4. Elle déstresse : à force de la triturer, de la malaxer, de la tordre, de l’étirer, de la couper en plusieurs morceaux, le stress s’évapore. C’est magique !
  5. Elle chasse la colère et les pensées négatives : pour la colère, je te conseille de la manipuler avec ta main non dominante.
Photo par Julietta Watson sur Unsplash

La pâte à modeler : la base

Pour faire de la pâte à modeler, ça te prend cinq ingrédients de base : de la farine, de l’eau, du sel, un élément acide (bicarbonate de soude ou crème de tarte) et de l’huile. Chacun des ingrédients a un impact sur la qualité de la texture de ta pâte.

Les cinq ingrédients de base pour une pâte à modeler réussie :

  1. La farine au contact de l’eau forme une masse élastique et extensible;
  2. Le sel agit comme un agent de conservation et ajoute également de la texture et du corps à la pâte;
  3. L‘huile sert de lubrifiant et aide à garder la pâte humide et non collante;
  4. L’élément acide permet de donner du corps à la pâte afin de permettre à tes œuvres de garder leur forme.
Photo par Valeria Boltneva sur Pexels

Quelles fleurs utiliser?

Tu peux utiliser à peu près n’importe quelle fleur de ton jardin : roses, pivoines, lilas, lys… même des pissenlits! Tu peux te baser sur les propriétés des différentes fleurs pour t’aider dans ton choix. Par exemple, pour un effet doublement relaxant, la lavande serait un excellent choix. Pour ma part, j’ai testé les pissenlits (fleurs entières fraîches) et les pétales de pivoine séchées.

Les principales propriétés de certaines fleurs

L’avantage des pissenlits, c’est qu’étant une mauvaise herbe, on a tendance à s’en débarrasser de toute façon. Les utiliser dans la confection d’une pâte à modeler permet de leur donner une valeur ajoutée et une deuxième vie intéressante, de quoi changer notre perception plutôt négative de cette plante. D’ailleurs, je ne sais pas pour toi, mais je la trouve quand même jolie.

Recettes de pâtes à modeler aux fleurs

Pâte à modeler aux fleurs fraîches façon L'Onde Féérique

Ingrédients

  • 1 grosse poignée de fleurs fraîches de ton choix
  • 1 verre d’eau bouillante
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale
  • 1/3 verre de sel
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 verres de farine ou plus

Instructions

  1. Mets les fleurs dans l’eau bouillante jusqu’à ramollissement;
  2. Passe le tout au mixeur (optionnel);
  3. Dans un bol, mélange la préparation de fleurs avec l’huile, le sel et la levure;
  4. Ajoute la farine et adapte la quantité jusqu’à ce que la pâte ne colle plus.


Cette recette fait ÉNORMÉMENT de pâte à modeler. Je te suggère de diminuer les quantités si tu veux simplement te faire une boule de pâte antistress.

La pâte se conserve plusieurs semaines à température ambiante dans un plat hermétique, mais elle peut durer plus longtemps si on la met au frigo. Chez nous, elle a durcit au bout d’environ un mois et je la conservais dans un petit plat hermétique dans un placard.


Pâte à modeler aux fleurs séchées

Ingrédients

  • 128 ml de fleurs séchées de ton choix
  • 5 cuillères à thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillère à thé d’huile végétale
  • 1 cuillère à thé de sel
  • 2 cuillères à thé d’eau de fleur (ou simplement d’eau si tu n’en a pas)
  • Quelques gouttes de vodka (facultatif)
  • 10 cuillères à thé de farine ou plus

Instructions

  1. Défaits les fleurs en miettes en les frottant dans tes mains (optionnel);
  2. Dans un bol, mélange les fleurs avec l’huile, l’eau de fleur, le bicarbonate de soude et la vodka;
  3. Ajoute la farine et adapte la quantité jusqu’à ce que la pâte ne colle plus.


Les quantités que je te donne ici sont parfaites pour former une boule de grosseur moyenne.

J’ai écrit d’ajouter quelques gouttes de vodka à la pâte parce que j’ai remarqué que ça accentuait la senteur des fleurs. Tu n’es toutefois pas obligée d’en ajouter.

Pour ce qui est de la conservation, tu peux la garder quelques jours soit dans un petit plat hermétique à température ambiante, soit au frigo.


Quelques variantes

Évidemment, je te propose ici des recettes de pâte à modeler aux fleurs, mais tu peux très bien partir de ces recettes pour confectionner une pâte à modeler à ton image. En ajoutant ou en changeant certains ingrédients, tu peux personnaliser ta pâte pour qu’elle corresponde à tes goûts. Parce que tous les goûts sont dans la nature, comme on dit!

Quelques idées d’ingrédients à utiliser dans une pâte à modeler :

  • Huiles essentielles;
  • Colorant alimentaire;
  • Paillettes;
  • Aliments secs (hariots, riz, etc.);
  • Épices et fines herbes;
  • Zeste d’agrumes.

Et toi, aimes-tu manipuler de la pâte à modeler? Est-ce que ça te rappelle de bons souvenirs? Quels ingrédients utiliserais-tu dans ta pâte à modeler idéale?

Shampooing sec minute directement de ton garde-manger

Shampooing sec minute directement de ton garde-manger

Avoir les cheveux gras n’est jamais plaisant. Mais pour toutes sortes de raisons (manque de temps, volonté d’espacer les shampoings), se laver les cheveux n’est pas toujours la meilleure solution pour régler la situation. C’est dans ces moments-là que le recours au shampooing sec devient utile. On en applique un peu, et bye bye l’excès de sébum! Et la meilleure des nouvelles, c’est que tu en as déjà dans ton garde-manger.

Pourquoi faire son shampooing sec soi-même

Si tu n’as pas encore lu mon article sur les raisons de faire ses soins de beauté soi-même, je t’invite fortement à le lire. Tu comprendras alors toute la logique derrière l’idée d’aller puiser ton shampoing sec dans ton garde-manger.

Sinon, voici un résumé concernant spécifiquement le shampooing sec :

  1. Pour économiser. Les shampooings secs que l’on retrouve en pharmacie coûtent en moyenne entre 6 et 10 $ pour 140 g. Ça peut paraître peu, mais les solutions que je te propose ici vont te coûter seulement… entre 0,50 et 3,50 $ du 100 g!
  2. Tu en as déjà chez toi. Les ingrédients pour faire du shampooing sec maison se retrouvent dans à peu près toutes les cuisines. Il s’agit d’aliments de base que tu utilises sûrement déjà. Sinon, ils sont accessibles dans absolument toutes les épiceries.
  3. Pour éviter d’utiliser des produits potentiellement toxiques pour toi. Pas moins de 10 500 agents chimiques seraient utilisés dans nos produits de soins corporels. S’ils ne sont pas tous toxiques, plusieurs d’entre eux sont toutefois associés à un risque accru de cancer.
  4. Pour diminuer ton impact environnemental. En plus de contenir des ingrédients potentiellement nocifs pour les poissons et la faune, les shampooings secs du commerce sont généralement vendus en spray. Les produits en aérosol, comme les shampooings secs, libèrent des particules organiques volatiles néfastes pour l’environnement en plus d’être à la base de problèmes respiratoires.
Photo par Kaboompics .com sur Pexels

Les différents shampooings secs maison

Pour retirer l’excès de sébum de tes cheveux, c’est très simple : il te faut simplement une poudre. Oui : c’est tout! En plus, elles matifient et donnent du volume à la chevelure en un rien de temps.

Il existe une panoplie de poudres que l’on utilise en cuisine. Tu peux donc piger parmi l’une d’entre elles selon ce que tu as chez toi ou la couleur de tes cheveux :

  • Fécule de maïs. C’est la poudre la plus populaire pour l’utilisation en shampooing sec maison. Elle a l’avantage d’être très abordable et absorbante. Par contre, le maïs fait partie des grandes monocultures mondiales, entraînant une perte importante de biodiversité partout où elle est implantée. Il vaut mieux lui préférer une autre sorte de fécule, comme celle d’arrow-root.
  • Farine. Très abordable, elle a l’avantage d’être un aliment de base de plusieurs recettes. Je parie que tu en as même déjà chez toi!
  • Fécule d’arrow-root (ou marante). Très absorbante, elle est toutefois un peu plus difficile que la fécule de maïs (tu devrais pouvoir en trouver dans les magasins d’aliments naturels). Elle a l’avantage d’être plus fine et soyeuse.
  • Poudre de cacao cru. Si tu as les cheveux bruns ou foncés, c’est la poudre parfaite pour toi! C’est ce que j’utilise. Tu peux l’utiliser seule ou bien la mélanger avec l’une ou l’autre des poudres.
  • Cannelle. C’est la poudre qui est conseillée aux cheveux roux. Dans toutes les recettes que j’ai vues, la cannelle était mélangée avec soit de la farine, soit de la fécule.
Photo par samer daboul sur Pexels

3 recettes de shampooing sec maison selon la couleur de tes cheveux

Bien que tu puisses utiliser les poudres énumérées ci-dessous seules, tu peux aussi les mélanger ensemble afin d’adapter la couleur de ton shampooing sec à celle de tes cheveux. N’hésite d’ailleurs pas à revoir les quantités de chacune des poudres au besoin. Tu peux également choisir d’y ajouter 3 à 4 gouttes d’huile essentielle de ton choix pour ajouter une odeur plus agréable.

Pour se faire, il te suffit de mélanger les ingrédients de l’une des trois recettes suivantes dans un bol ou un contenant hermétique.

Pour les cheveux blonds ou blancs

  • 2 c. à soupe de fécule ou de farine;
  • 1 c. à soupe (30 ml) de bicarbonate de soude.

Pour les cheveux bruns ou châtains

  • 2 c. à soupe de fécule ou de farine;
  • 2 c. à soupe (30 ml) de poudre de cacao cru.

Pour les cheveux roux

  • 2 c. à soupe de fécule ou de farine;
  • 2 c. à soupe de cannelle.
Photo par Element5 Digital sur Pexels

Comment utiliser ton shampooing sec maison en 2 étapes faciles

Maintenant : comment appliquer une poudre lorsqu’on est habituée d’utiliser un shampooing sec en spray?

1— Appliquer

Il suffit d’en appliquer un peu sur les racines ou sur les mèches problématiques. Tu peux le faire avec tes doigts, en utilisant un contenant avec un embout troué (comme ceux utilisés pour les épices) ou avec un pinceau à fard à joue.

Conseil d’ami : tu vas peut-être préférer l’appliquer au-dessus d’un lavabo, étant donné qu’il est possible qu’une partie de ton shampooing sec tombe de tes cheveux. Tu peux aussi mettre une serviette sur tes épaules pour éviter d’en avoir sur tes vêtements.

2— Brosser

Évidemment, tu ne veux pas rester avec de la poudre dans tes cheveux. Tu ne voudrais pas ressembler à Cruella d’Enfer non plus, n’est-ce pas? Je te rassure : la poudre part facilement après quelques bons coups de brosse, lesquels permettent d’ailleurs de bien répartir ton shampooing sec sur tes cheveux. Tu peux aussi secouer ta tête au-dessus du lavabo avec tes doigts.

Mon expérience personnelle avec le shampooing sec maison

Personnellement, quand j’ai besoin de rafraîchir mes cheveux, j’aime beaucoup utiliser uniquement de la poudre de cacao que j’applique directement sur mes racines ou certaines mèches plus grasses. Je brosse ensuite avec une brosse en poils de sanglier ou avec mes doigts. La poudre de cacao seule fonctionne pour l’instant à merveille pour moi, je n’ai donc pas ressenti le besoin d’essayer de la mélanger à autre chose.

En espérant t’avoir convaincue de la facilité de faire ton propre shampooing sec à la maison!

Pourquoi faire ses produits de soins de beauté soi-même

Pourquoi faire ses produits de soins de beauté soi-même

On m’a récemment demandé pourquoi j’utilisais plus souvent qu’autrement des produits tirés de mon garde-manger pour mes soins de beauté. L’idée peut en effet paraître folle pour les non initiées… J’avoue que moi-même je me serais regardée avec de gros yeux il y a quelques années si je m’étais vue en train de me démaquiller le visage avec du lait d’avoine! Mais je te le jure : peut importe tes raisons de faire le saut (il y en a plusieurs), l’essayer, c’est l’adopter!

La petite pharmacie minimaliste

Il y a quelques mois, j’ai fais un grand ménage du contenu de ma pharmacie. J’y ai découvert TELLEMENT de cosmétiques :

  • Que je n’avais jamais utilisés;
  • Qui n’avaient jamais marché pour moi;
  • Qui étaient périmés depuis longtemps ;
  • Que je n’avais AUCUNE ESPÈCE D’IDÉE de ce qu’il y avait dedans.

En voyant ça, j’ai réalisé que je n’avais pas besoin d’au moins la moitié des produits cosmétiques que j’achetais… Tous ces dollars dépensés POUR RIEN! Mais pas seulement ça : tous ces produits prenaient ÉNORMÉMENT de place inutilement dans mes armoires.

Il faut aussi dire que je me suis toujours sentie comme un extraterrestre dans le rayon des cosmétiques de ma pharmacie. Je n’ai jamais vraiment su quels produits acheter pour ma peau ou mes cheveux. J’ai donc cherché des conseils qui m’ont amené à acheter BEAUCOUP de produits que j’ai testés… souvent sans succès. Si par bonheur ceux-ci marchaient, ils coûtaient par contre très cher.

Donc quand j’ai découvert que les produits que j’avais déjà dans mon garde-manger pouvaient AUSSI servir à prendre soin de ma peau et de mes cheveux, tu comprendras que je me suis dit que, rendue où j’en étais, je n’avais vraiment rien à perdre.

  1. J’avais déjà ces produits chez moi, donc pas besoin d’aller les acheter pour les essayer;
  2. Si ça ce mange, ça doit aussi être bon pour notre peau et nos cheveux… non?

Et tu veux savoir le plus beau dans tout ça? C’est que la plupart du temps, les produits de soins naturels faits soi-même fonctionnent aussi bien que les produits cosmétiques du commerce.

Photo par Megumi Nachev sur Unsplash

Les produits de beauté : pas toujours bons pour nous et l’environnement

Sais-tu réellement ce qui entre dans la composition des produits de beauté que tu utilises quotidiennement sur ta peau et tes cheveux? À moins que tu ne sois une scientifique, probablement que non… Si tu prends un produit au hasard, il est fort possible que tu sursautes devant la liste des ingrédients aux noms imprononçables. Et ça, c’est sans compter les produits chimiques que les compagnies ne sont pas tenues de dévoiler…

En effet, les fabricants ne sont pas obligés d’indiquer en détail tous les ingrédients qui composent les fragrances sur l’étiquette d’un produit. À la place, le terme générique de «parfum» est utilisé, ce qui représente généralement un mélange mystérieux de dizaines de produits chimiques.

Photo par Karolina Grabowska sur Pexels

Des ingrédients potentiellement…toxiques?

Selon la Fondation David Suzuki, pas moins de 10 500 agents chimiques seraient utilisés dans nos produits de soins corporels. S’ils ne sont pas tous toxiques, plusieurs d’entre eux sont toutefois associés à un risque accru de cancer.

En se basant sur les résultats de recherche de plusieurs organismes scientifiques et groupes de pression respectés, notamment Campaign for Safe Cosmetics, Breast Cancer Fund, Environmental Defence, l’Association pour la santé environnementale de la Nouvelle-Écosse (Guide des produits les moins toxiques), Toxic Free Canada (CancerSmart) et Action cancer du sein de Montréal, la Fondation David Suzuki a identifié au moins 12 ingrédients à éviter :

  1. BHA et BHT. On les retrouve dans les produits hydratants, le maquillage et d’autres produits et sont suspectés d’interférer avec les fonctions hormonales et d’être cancérigènes (BHa). Ils sont aussi nocifs pour les poissons et la faune.
  2. Les colorants dérivés du goudron de houille: p-phenylenediamine et des colorants identifiés par « CI » suivi de cinq chiffres. La p-phénylènediamine est utilisée dans certaines teintures pour cheveux; d’autres couleurs sont employées dans de nombreux produits cosmétiques. Ils pourraient être cancérigènes et contenir des métaux lourds toxiques pour le cerveau.
  3. DEA, cocamide DEA et lauramide DEA. On les retrouve dans les cosmétiques crémeux et moussants tels que les produits hydratants et shampooings. ils peuvent réagir avec d’autres substances et former des nitrosamines cancérigènes. Ils sont nocifs pour les poissons et la faune.
  4. Dibutyl phthalate. Le phtalate de dibutyle est utilisé comme plastifiant dans les produits pour les ongles. Il est considéré comme toxique pour la reproduction et suspecté d’interférer avec la fonction hormonale. Il est nocif pour les poissons et la faune.
  5. Les libérateurs de formaldéhyde: DmDm hydantoin, diazolidinyl urea, imidazolidi-nyl urea, methenamine, quarternium-15 et sodium hydroxymethylglycinate. Ces agents de conservation sont utilisés dans une large gamme de produits cosmétiques. Ils libèrent de façon lente et continue de petites quantités de formaldéhyde, une substance cancérigène.
  6. Paraben, methylparaben, butylparaben et propylparaben. Les parabènes sont largement utilisés comme agents de conservation. Ils sont considérés comme perturbateurs endocriniens et pourraient interférer avec les fonctions reproductrices mâles.
  7. Parfum. Ce qu’on appelle «parfum» dans les produits cosmétiques est en fait une mixture de produits chimiques qui peuvent déclencher des allergies et de l’asthme, dont certains sont associés au cancer et à l’intoxication des neurones. Il est nocif pour les poissons et la faune.
  8. Les PEG (par ex. le peg-60). Ils sont utilisés dans certaines bases de crèmes cosmétiques. Le peg-60 peut contenir du 1,4-dioxane, potentiellement cancérigène.
  9. Petrolatum. Il est utilisé dans certains produits capillaires pour la brillance et en tant que barrière hydratante dans les baumes à lèvres, les rouges à lèvres et les produits hydratants. Il s’agit d’un produit pétrochimique pouvant contenir des impuretés cancérigènes.
  10. Les siloxanes : cyclotetrasiloxane, cyclopentasiloxane, cyclohexasiloxane et cyclo-methicone. Les siloxanes sont utilisés dans les produits cosmétiques pour assouplir, lisser et humidifier. Le cyclotetrasiloxane est considéré comme un perturbateur endocrinien et comme une substance potentiellement toxique pour la reproduction. Ils sont nocifs pour les poissons et la faune.
  11. Sodium laureth sulfate. On le retrouve dans les produits moussants tels que les shampooings, les produits nettoyants et les produits pour le bain. Il peut contenir du 1,4-dioxane, potentiellement cancérigène.
  12. Triclosan. On le retrouve dans les produits antibactériens tels que le dentifrice, les nettoyants et les antiperspirants. Il est suspecté d’interférer avec la fonction hormonale et de contribuer à la bactérie qui résiste aux antibiotiques. Il est nocif pour les poissons et la faune.

Source : Fondation David Suzuki.

Selon un sondage mené encore une fois par la Fondation David Suzuki en 2010 auprès de 6 243 personnes de tous âges, 80% des produits de soins corporels qu’ils utilisaient quotidiennement contenaient au moins un des 12 ingrédients à éviter identifiés plus haut. C’est ÉNORME! Ce qui est plus inquiétant encore, c’est que même un grand nombre de produits pour bébés en contiennent!

Moins de produits différents, moins d’emballages

Tu n’es pas sans savoir que la très grande majorité des produits cosmétiques sont vendus dans des contenants en plastique. Et non seulement ça, mais les experts en marketing ont même parfois pensé bon ajouter un emballage en plastique ou en carton supplémentaire autour du produit. Tu imagines un peu toute la pollution inutile que ça fait?

En choisissant de faire soi-même ses produits de soins corporels et capillaires, on contribue à diminuer grandement notre impact sur l’environnement dû au suremballage. En effet, la plupart des aliments dont tu as besoin peuvent être achetés en vrac ou en plus grande quantité, limitant ainsi le nombre d’emballages de carton ou de plastique que tu jettes.

Photo par Calum Lewis sur Unsplash

Des solutions naturelles, simples et peu coûteuses

Une autre raison pour laquelle je fouille dans mon garde-manger pour mes produits de soins de beauté, c’est par souci de simplicité. Je déteste quand c’est compliqué. Bien qu’il existe énormément de recettes de soins naturels DIY sur Internet qui te proposent de mélanger plein d’ingrédients, j’ai remarqué que, bien souvent, on n’a réellement besoin que de un ou deux ingrédients pour arriver pratiquement au même résultat. C’est tout. Les autres ingrédients permettaient plutôt de personnaliser la recette selon ses goûts.

En plus, plusieurs des produits corporels que l’on utilise coûtent cher. En optant pour des solutions tirées de ton garde-manger, tu :

  1. Maximise l’utilisation de ces ingrédients, donc tu évites de les gaspiller;
  2. Tu réduits tes dépenses, car tu utilises des ingrédients plus économiques.

Autre avantage que l’adepte de la simplicité en moi aime beaucoup : j’achète tous mes produits au même endroit, soit à l’épicerie de mon quartier.

Nos ancêtres avaient d’ailleurs recours à plusieurs épices, au miel, à des beurres naturels, à des huiles végétales et à différentes plantes pour prendre soin de leur peau et de leurs cheveux. Des ingrédients que tu as probablement déjà chez toi et dont tu peux profiter des bienfaits, toi aussi. Il suffit de choisir des ingrédients de qualité, donc biologiques de préférence. Troquer des produits toxiques contre d’autres produits toxiques serait en effet un peu contreproductif, tu ne trouves pas? En plus, tu peux privilégier l’achat de produits locaux, faits avec passion par des artisans ou des producteurs locaux. Une autre bonne raison d’adopter les soins naturels faits maison!

Est-ce que je t’ai donné envie d’aller piger toi aussi tes produits de beauté naturels dans ton garde-manger? Tu trouveras plein de recettes ou d’astuces naturelles ultra faciles à réaliser sur ce blogue, dont :

N’oublie pas de t’abonner aux alertes par courriel pour ne manquer aucune nouvelle astuce ou recette!

Démaquillant maison tout doux au lait d’avoine

Démaquillant maison tout doux au lait d’avoine

L’avoine n’est pas bonne que dans ton gruau! Utilisée comme soin de beauté, elle est un atout insoupçonné pour hydrater, apaiser et régénérer ta peau, notamment celle de ton visage.

J’ai une peau mixte très sensible et difficile qui a tendance à faire des boutons à tout et à rien. Pour la démaquiller en douceur et l’hydrater, j’utilise désormais une astuce toute simple et naturelle : du lait d’avoine maison. Et ça marche!

Il faut dire que depuis le début du confinement, j’ai tendance à me maquiller beaucoup plus légèrement qu’avant. Je n’ai donc pas encore testé ce démaquillant avec un maquillage plus élaboré, mais pour le moment, il nettoie très bien ma peau.

Les bienfaits de l’avoine dans ton visage

L’avoine est réputée depuis des siècles pour ses propriétés hydratantes et régénératrices. Pour te donner une idée, les Grecs et les Romains en auraient mis dans leurs bains pour hydrater, apaiser et régénérer leur peau. Si certains sont déjà familiers avec son utilisation sur le corps, l’avoine mérite pourtant une place de choix dans notre routine beauté pour le visage. Riche en vitamine E, elle est l’alliée des peaux sensibles et réactives, mais également des peaux matures. De plus, comme elle est n’est pas un corps gras, l’avoine est idéale pour les peaux mixtes à grasses.

Recette de démaquillant maison au lait d'avoine

  • Portions: 2
  • Difficulté: Très facile
  • Imprimer

Tu as envie toi aussi de profiter des bienfaits du lait d’avoine dans ton visage? Voici comment le faire toi-même.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe (15 ml) de flocons d’avoine bio;
  • 1 tasse (250 ml) d’eau.

Instructions

  1. Mouds les flocons d’avoine au mélangeur;
  2. Verse l’avoine dans un pot en verre et ajoute l’eau;
  3. Laisse reposer quelques heures au frigo;
  4. Filtre au tamis puis remets-le au frigo. Secoue le pot avant chaque utilisation.

J’aime beaucoup la sensation que ce démaquillant laisse sur ma peau : elle semble plus douce et raffermie. En espérant qu’il fera aussi des merveilles sur la tienne!